Comité de Direction

Le comité de direction est un organe de concertation entre les responsables administratifs de la Ville. C'est un lieu de communication par excellence entre services afin de « manager » l’administration et de préparer, sous la houlette du directeur général qui le préside, les documents essentiels à la gestion de l'administration.

 

Il s’agit d’une structure collégiale permettant d’assurer le suivi du programme stratégique transversal, de renforcer le rôle du directeur général en tant que chef du personnel et de l’organisation des services et de créer le principal lieu d’échanges interactifs entre l’ensemble des services.

 

A cette fin, il est composé du directeur général, du directeur financier, de la directrice générale du CPAS, du directeur des travaux, des responsables des départements des affaires générales, cadre de vie, gestion des ressources humaines et vie citoyenne.

 

Le Comité de Direction est donc un outil essentiel. C’est l’organisation de la transversalité.

 

Lieu de mutualisation des connaissances et du partage d’information, instrument d’une réelle dimension collective du management public, le comité de direction s’exprimera tantôt sur le pragmatisme au quotidien de la gestion locale tantôt sur l’opérationnalisation de la stratégie politique du Collège et du Conseil.

 

En effet, le comité de direction "connaît toutes les questions relatives à l’organisation et au fonctionnement des services", soit toutes les questions de personnel de manière générale (mobilité, gestion des heures supplémentaires, gestion des congés, motivation des équipes, …) et les questions liées à l’organisation.

 

Par ailleurs, le comité de direction doit être expressément concerté sur différents éléments phares de la vie communale : les avant-projets de budget, modifications budgétaires et notes explicatives y relatives, le projet d’organigramme ou de cadre proposé par le directeur général, tout projet de statut du personnel proposé par le directeur général, etc.

 

Enfin, le Collège communal peut confier au comité de direction d’autres attributions, c’est-à-dire des missions ou des projets particuliers.